Bachelier, 4 ans

Infirmier responsable de soins généraux

Santé
#Parnasse-ISEI
Voir la brochure
Infirmier-infirmiere

En bref

Une profession dynamique alliant la richesse des contacts humains, l’importance de la réflexion et la rigueur des prestations techniques.

Les points forts du bachelier Infirmier responsable de soins généraux

  • L'encadrement personnalisé des étudiants en stage, par les enseignants, afin d’accroitre les compétences réflexives et technique de l’étudiant en collaboration étroite avec les équipes.
  • L’étudiant diplômé a accès à une année de spécialisation au sein de la Haute Ecole Léonard de Vinci sur le site de Woluwe (pédiatrie et néonatologie, soins péri-opératoires, santé communautaire, santé mentale et psychiatrie, soins intensifs et aide médicale urgente, oncologie, anesthésie, gériatrie et psychogériatrie).
  • Développer ses compétences après le bachelier est possible en réalisant un master en sciences et clinique infirmières (120 crédits - en cours d’élaboration), en collaboration avec l’université. Ce master est accessible aux bacheliers souhaitant développer une expertise dans un domaine particulier et approfondir leurs compétences de recherche scientifique, d’actualisation des savoirs et de leadership clinique.

Bon à savoir

L'étudiant a le choix entre deux sites de formation : le campus de Woluwe (Bruxelles) ou le campus de Louvain-la-Neuve. Le programme est identique. Durant la formation, certaines activités communes se déroulent, pour l’ensemble du département, sur l’un ou l’autre site.

Le métier d'infirmier ou infirmière responsable de soins généraux 

L’infirmier responsable de soins généraux est un professionnel polyvalent du secteur de la santé. Qualifié d’art infirmier, son métier est régi et protégé par une déontologie et divers arrêtés royaux.

Plaçant la personne au centre de ses préoccupations, l’infirmier exerce des activités de soins diverses visant la santé et le mieux-être à toutes les étapes de la vie. Seul ou en équipe interdisciplinaire, il conçoit des projets de soins dont il porte la responsabilité. Il assure un accompagnement des patients et de leur famille dans le respect de leurs dimensions personnelles et culturelles. L’infirmier base ses pratiques sur une démarche scientifique, des savoirs actualisés et des données probantes.

Le métier d’infirmier est diversifié et très demandé. En tant que professionnel de la santé, l’infirmier exerce dans le secteur des soins (hospitaliers et extrahospitaliers), de la prévention (PMS, planning familial, PSE…), de l’éducation (médecine scolaire, médecine du travail…) ou de l’action humanitaire.

Le programme

Programme

4 ans - 240 crédits

La formation délivre un diplôme de bachelier professionnalisant permettant d’intégrer directement le monde du travail.

La formation s’articule autour de 4 axes

  • L’axe « Systèmes et contextes de santé » comprend l’ensemble des dimensions politiques, économiques, sociales, culturelles, légales, éthiques et de promotion pour la santé dans lesquelles évoluent la personne, son entourage et les professionnels.
  • Le « Développement professionnel » concerne les dimensions liées aux capacités de recherche, au raisonnement clinique, à la réflexivité et à l’identité professionnelle.
  • L’axe « Communication » étudie les processus d’interaction avec la personne et son entourage, ainsi qu’avec l’équipe de professionnels (gestion, leadership, délégation).
  • L’axe « Accompagnement et soins à la personne » vise les processus liés à l’évaluation de l’état de santé, à la décision du programme d’intervention (actes autonomes et prescrits), à l’exécution des actes et à l’évaluation des soins.
  1. Bloc 1

    Socle de base avec la vision de la santé et de la maladie ainsi que la prise en charge d’un patient dans son milieu de vie en maison de repos.

  2. Bloc 2

    Année alliant technique, réflexivité et relationnel.

  3. Bloc 3

    Année montrant de nombreuses spécialités telles que les soins intensifs, la pédiatrie, les urgences, le quartier opératoire, la psychiatrie, l’oncologie, les soins palliatifs, ...

  1. Bloc 4

    Année finalisante avec des stages d’intégration mettant en évidence des compétences telles que le leardership, la délégation, la gestion de projet, ...

Durant l’ensemble du cursus, le patient dans sa globalité est une priorité que ce soit à l’hôpital, au domicile, en extrahospitalier, en gériatrie hospitalière ou MRS.

Les stages

Les stages représentent la moitié de la formation et sont réalisés dans différentes unités de soins. Le stagiaire travaille en collaboration avec les équipes soignantes et preste en moyenne 37,5h/semaine entre 7h00 et 20h30. En bloc 3 et 4, l’étudiant est amené à réaliser des horaires de nuit.

  1. Bloc 1

    1 stage de 1 semaine en soins de santé primaire et 1 stage de 3 semaines auprès de la personne âgée en maison de repos et de soins ou en revalidation

  2. Bloc 2

    3 stages de 4 semaines en médecine, en chirurgie et en soins généraux

  3. Bloc 3

    6 stages de 4 semaines dans les disciplines suivantes : médecine, chirurgie, salle d’opération, soins intensifs, service d’urgence, pédiatrie et psychiatrie

  1. Bloc 4

    4 stages de 6 semaines : médecine/chirurgie générale ou spécialisée y compris la gériatrie, au choix de l’étudiant, en soins à domicile, en extrahospitalier (CPAS, soins à domicile, maisons de repos, médecine scolaire…), en médicotechnique.

Contact stage : stages.isgspe@vinci.be

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

  • Type de séjour : Formation ou stage
  • Autres activités internationales : Une journée internationale entre les départements du secteur Santé pour les étudiants des blocs 1 ou 2 ; Cours à option sur le thème de l'interculturalité en bloc 4 ; Activités de préparation aux stages hors Europe
  • Destination(s) pour un séjour d'étude : Canada, Liban, Finlande, Norvège
  • Destination(s) pour un stage : France, Suisse, Chili, Espagne, Italie
En savoir plus sur l'international à Vinci

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

L’infirmier peut travailler avec des patients de tous âges.

Il travaille la plupart du temps en collaboration au sein d’équipes pluridisciplinaires avec des médecins, des professions paramédicales diverses comme des kinésithérapeutes, ergothérapeutes, psychologues, assistants sociaux, éducateurs, etc.

Travailler où ?

L'infirmier est demandé dans des milieux très diversifiés :

  • le secteur des soins : hospitaliers et extrahospitaliers
  • la prévention : PMS, planning familial…
  • l'éducation : médecine scolaire, médecine du travail…
  • l'action humanitaire

Poursuivre la formation ?

L’étudiant diplômé a la possibilité, selon certaines conditions, de poursuivre son cursus par :

Une spécialisation

Un bachelier

Un master

  • Sciences infirmières (prochainement)
  • Sciences de la santé publique
  • Sciences de la famille et de la sexualité
  • Sciences biomédicales
  • Criminologie
  • Sciences de l'éducation
  • Sciences du travail

Un certificat

  • Médecine tropicale (après une expérience professionnelle d’au moins 2 ans)

Des formations continues

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou d'admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certains cours d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi.

Conditions de la VAE

Moments d'info & contact

Voir l’agenda complet

Contact