Spécialisation, 1 an

Soins péri-opératoires

Santé
#Parnasse-ISEI
Campus :
Voir la brochure
soins-Perioperatoires

En bref

La technicité, le sens des priorités, l'anticipation ainsi que le contact privilégié avec le patient sont des éléments essentiels au métier.

Les points forts de la spécialisation en soins péri-opératoires

  • Une formation en pleine évolution avec l’intégration d’ateliers de simulation.
  • De nombreuses visites (entreprises, blocs opératoires...) et participations à des congrès nationaux et internationaux.
  • Une formation conforme aux directives du Curriculum Européen élaboré par l’Association Européenne des Infirmier(e)s de Salle d’Opération (EORNA) qui permet l’obtention du certificat en radioprotection.

Bon à savoir

  • La spécialisation en soins péri-opératoires est accessible aux titulaires d’un diplôme de bachelier en soins infirmiers ou d'infirmier(ère) gradué(e) ou d’un titre étranger équivalent.
  • La formation donne accès au titre professionnel particulier d’infirmier(ère) spécialisé(e) en soins péri-opératoires, anesthésie, assistance opératoire et instrumentation (en abrégé soins péri-opératoires).
  • Organisée en 1 an en enseignement de plein exercice, la formation peut être allégée en combinant les études avec l'activité professionnelle.

Le métier d'infirmier ou d'infirmière spécialisée en soins péri-opératoires

Les fonctions de l'infirmier spécialisé en soins péri-opératoires sont :

  • assumer la prise en charge des patients dans les différentes spécialités du bloc opératoire, appliquer les techniques de base au niveau du rôle de l’infirmier(ère) de salle d’opération, (infirmier(ère) circulant(e), infirmier(ère) instrumentiste, infirmier(ère) aide-anesthésiste, aide-opératoire) ;
  • maîtriser l’hygiène hospitalière, l’asepsie, les diverses méthodes de désinfection et de stérilisation ;
  • participer à l’administration, l’organisation d’un bloc opératoire et à la gestion d’une équipe interdisciplinaire.

Ce métier réclame une grande faculté d’adaptation liée à la variété de toutes les disciplines chirurgicales.

Le programme

Programme

1 an - 60 crédits

L’enseignement théorique est articulé en trois grands axes. Il comporte des cours de sciences professionnelles, de sciences fondamentales et biomédicales ainsi que de sciences humaines et sociales.

Ces cours sont répartis en unités d’enseignement. Dans le cadre de la formation continue, ces unités d’enseignement peuvent être suivies séparément et donner lieu à la délivrance d’un certificat de la HE Vinci.

Afin d’optimaliser les acquis théoriques et pratiques, l’enseignement est organisé en alternant les cours et les stages.

Les stages

Des stages tout au long de l’année, équivalents à environ 2,5 jours/semaine

L’enseignement clinique s’organise dans les disciplines suivantes : anesthésie, différentes spécialités chirurgicales, salle de réveil, aide opératoire, services médico-techniques, chirurgie ambulatoire…

Les stages sont principalement prestés aux Cliniques Universitaires Saint-Luc, ainsi que dans d'autres blocs opératoires de Bruxelles et du Brabant wallon. Un ou deux stages peuvent également être prestés à l'étranger.

Et après ?

Travailler où ?

  • Blocs opératoires des différentes spécialités chirurgicales (viscérale, orthopédie, cardio-vasculaire...)
  • Services médico-techniques
  • Salle de réveil
  • Service de stérilisation
  • Aide humanitaire

Les firmes pharmaceutiques engagent également des infirmier(ère)s en soins péri-opératoires

Poursuivre la formation ?

Le bachelier en soins infirmiers spécialisé en soins péri-opératoires pourra, selon certaines conditions, poursuivre son cursus par :

Un certificat universitaire

  • Médecine tropicale

Un master

  • Criminologie
  • Sciences biomédicales
  • Sciences du travail
  • Sciences de la famille, de la sexualité
  • Sciences de la santé publique
  • Politique économique et Pratique de formation (FOPA)

Des formations continues

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certains cours d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'infos : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi par le candidat.

Conditions de la VAE

Moments d’info & contact

Voir l’agenda complet