Sign In

Bachelier

Infirmier Responsable de Soins Généraux

Le métier

Le bachelier Infirmier Responsable de Soins Généraux est un professionnel polyvalent du secteur de la santé. Qualifié d’art infirmier, son métier est régi et protégé par une déontologie et divers arrêtés royaux.

 

Plaçant la personne au centre de ses préoccupations, l’infirmier exerce des activités de soins diverses visant la santé et le mieux-être à toutes les étapes de la vie. Seul ou en équipe interdisciplinaire, il conçoit des projets de soins dont il porte la responsabilité. Il assure un accompagnement des patients et de leur famille dans le respect de leurs dimensions personnelles et culturelles. Praticien réflexif, l’infirmier base ses pratiques sur une démarche scientifique, des savoirs actualisés et des données probantes.

Le métier d’infirmier est diversifié et très demandé. En tant que professionnel de la santé, l’infirmier exerce dans le secteur des soins (hospitaliers et extrahospitaliers), de la prévention (PMS, planning familial, PSE…), de l’éducation (médecine scolaire, médecine du travail…) ou de l’action humanitaire.

Organisation des études

​La formation est organisée en 3 Blocs étalés sur 4 années d’études (ou 240 ECTS) :

" 1ère année "
​ ​" Poursuite d'études "
" Année diplômante"
​Bloc 1
​ ​Bloc 2
​Bloc 3
​Cours année 1
​Cours année 2
​Cours année 3
​Cours année 4

La formation délivre  un diplôme de bachelier professionnalisant permettant d’intégrer directement le monde du travail.


La formation s’articule autour de 4 axes :

1. L’Axe « Systèmes et contextes de santé » comprend l’ensemble des dimensions politiques, économiques, sociales, culturelles, légales, éthiques et de promotion pour la santé dans lesquelles évoluent la personne, son entourage et les professionnels.

2. Le « Développement professionnel » concerne les dimensions liées aux capacités de recherche, au raisonnement clinique, à la réflexivité et à l’identité professionnelle.

3. L’axe « Communication » étudie les processus d’interaction avec la personne et son entourage, ainsi qu’avec l’équipe de professionnels (gestion, leadership, délégation).

4. L’axe « Accompagnement et soins à la personne » vise les processus liés à l’évaluation de l’état de santé, à la décision du programme d’intervention (actes autonomes et prescrits), à l’exécution des actes et à l’évaluation des soins.

Les stages, représentant la moitié de la formation, sont réalisés dans différents services hospitaliers (médecine, chirurgie, psychiatrie, pédiatrie, maternité, gériatrie, urgence, soins intensifs, salle d’opération…) ou extrahospitaliers (CPAS, soins à domicile, maisons de repos, médecine scolaire…).

Formation théorique et pratique

La formation alterne cours théoriques et cours pratiques :
  • Les cours théoriques sont dispensés en grands auditoires ou en groupes restreints dans des petits locaux, des pégagogies innovantes sont utilisées afin d'améliorer l'apprentissage
  • Les cours pratiques se déroulent toujours en petits groupes : exercices de simulation, apprentissage sur mannequin, labos, démonstration par l’enseignant et exercices pratiques par les étudiants.

Horaires et lieu de formation des cours théoriques
Les cours sont organisés entre 8h00 à 18h30. Les horaires peuvent varier d’une semaine à l’autre.

L'étudiant a le choix entre deux sites de formation : Bruxelles (Alma - Woluwe) ou Louvain-la-Neuve.

Durant la formation, certaines activités communes se déroulent pour l’ensemble du département sur l’un ou l’autre site.

​Stages

L’étudiant réalise ses stages dans différentes unités de soins.  Il travaille en collaboration avec les équipes soignantes et preste en moyenne 37,5h/semaine entre 7h00 et 20h30. En bloc 3 et 4, l’étudiant est amené à réaliser des horaires de nuit.

Disciplines de stages

  • 1ère ​année : 1 stage de 1 semaine et 1 stage de 3 semaines auprès de la personne agée en maison de repos et de soins, en milieu hospitalier ou en revalidation
  • 2ème année : : 3 stages de 4 semaines en médecine, en chirurgie et en soins généraux
  • 3ème année : 4 semaines dans les disciplines suivantes : médecine, chirurgie, salle d’opération, soins intensifs, service d’urgence, pédiatrie.
  • 4ème année : 4 stages de 6 semaines : médecine/chirurgie générale ou spécialisée, au choix de l’étudiant, en soins à domicile, en extrahospitalier et en médicotechnique

Encadrement

Lors des stages, l’étudiant bénéficie d’un encadrement personnalisé par un enseignant du département.  Ensemble, ils prennent en charge un ou plusieurs patients de l’unité de soins. Il existe différents modes de supervisions qui amènent l’étudiant à comprendre, réaliser et mettre en œuvre différentes prises en charge globales des patients.

De nombreuses activités d’intégration professionnelles sont organisées durant les stages : simulations, exercices de jugement clinique, groupes de parole, ateliers de réflexivités, ateliers bien-être, activités basées sur l’éthique,…

​Travail de fin d’étude

Un travail de fin d’étude, en lien avec le milieu professionnel, est entamé en 3ème année et finalisé en 4ème année.

Autres activités

Visites, congrès, voyages, salons... sont organisés.

Evaluation

Les sessions d'examens se tiennent au terme des périodes de formation (janvier, juin) ainsi que mi août/septembre. Les cours pratiques font généralement l'objet d'une évaluation continue.

Séjours d'échange

Au cours du bloc 3 ou du bloc 4, les étudiants ont la possibilité de participer aux programmes Erasmus ou à d’autres programmes de mobilité. Il peut effectuer un stage à l’étranger dans le cadre de projets propres à l'étudiant (en Europe ou dans le reste du monde). Nous collaborons avec de nombreux pays : Norvège, Finlande, Suède, France, Canada, Espagne, Turquie,…

Les débouchés

​Le diplôme est reconnu par l'Union Européenne et permet la libre circulation au sein des pays membres.
L'infirmier est très demandé dans des milieux très diversifiés :
  • dans le secteur des soins : hospitaliers et extrahospitaliers
  • la prévention : PMS, planning familial…
  • l'éducation : médecine scolaire, médecine du travail…
  • l'action humanitaire

Points forts

•    diplôme reconnu par l’Union européenne permettant la libre circulation au sein des pays membres.

•    encadrement des étudiants en stage par les enseignants au chevet de la personne.

•    possibilité de participer aux programmes de mobilité internationale et/ou d’effectuer un stage à l’étranger dans le cadre d'un projet personnel en Bloc 3.

•   accès à une année de spécialisation organisée sur le site de Woluwe (pédiatrie et néonatologie, soins périopératoires, santé communautaire, santé mentale et psychiatrie, soins intensifs et aide médicale urgente, oncologie, anesthésie, gériatrie et psychogériatrie).

•   élaboration d’un Master en Sciences et Clinique Infirmières (120 crédits), en collaboration avec l’université, accessible aux bacheliers souhaitant développer une expertise dans un domaine particulier et approfondir leurs compétences de recherche scientifique, d’actualisation des savoirs et de leadership clinique.

Court
Anglais
Formations
Bacheliers
Master
Spécialisations