Bachelier, 3 ans

Chimie

Sciences et techniques
#PaulLambin
Campus :
Voir la brochure
Chimie-laboratoire

En bref

Un travail en laboratoire qui apporte des solutions concrètes.

Les points forts du bachelier en chimie

  • Le contenu des cours et l’équipement des laboratoires sont régulièrement adaptés à l’évolution des technologies.
  • La notoriété du bachelier en chimie appliquée est reconnue par de nombreux professionnels du secteur que ce soit pour les stages ou les offres d’emploi.
  • Une International week organisée pour tous les étudiants du bloc 2. Un échange d’étudiants entre différentes hautes écoles d'Europe.
  • Les 2 stages en bloc 3 sont organisés dans des laboratoires universitaires ou industriels qui collaborent étroitement avec les équipes d’enseignants.

Bon à savoir

La première année du bachelier en chimie est commune avec le bachelier en biologie médicale. Il est donc possible de se réorienter facilement d’une formation à l’autre, au terme du bloc 1.

Le métier de chimiste

Le rôle du chimiste est de prendre en charge toutes les interventions techniques rencontrées dans la pratique de la chimie. Il collabore à la recherche de nouvelles substances, à la mise au point et l'amélioration de procédés ainsi qu'au contrôle qualité des produits.

Au terme de sa formation, le chimiste doit pouvoir faire preuve de rigueur expérimentale, d’habileté technique et d'esprit d'équipe. Cette fonction demande également une bonne compréhension du contexte et des enjeux dans lesquels une recherche prend place et d’être capable de s’adapter aux situations nouvelles.

Le programme

Programme

3 ans - 180 crédits

  1. Bloc 1

    Le bloc 1 s’attarde sur les connaissances scientifiques générales : la chimie, la biologie, la physique, les mathématiques, etc. Les travaux pratiques en laboratoire permettent de rendre ces notions théoriques rapidement concrètes.

  2. Bloc 2

    En bloc 2, l'étudiant s'initie aux différents domaines de la chimie (chimie analytique, organique, inorganique, biochimie, chimie physique, polymères, biotechnologie industrielle, …). Ces connaissances théoriques sont renforcées par de nombreux cours et travaux pratiques.

  3. Bloc 3

    Le bloc 3 est principalement consacré à la mise en situation professionnelle et à la rédaction du travail de fin d’études. Cette troisième année comprend également des cours et des travaux pratiques de spécialité.

L'étudiant choisit une option au départ du bloc 2 dans l'un des 3 domaines suivants:

  • Biotechnologie : formation relative aux disciplines des sciences de la vie (génie génétique, microbiologie, immunologie…)
  • Chimie industrielle : formation axée sur le domaine industriel (génie chimique, méthodes spéciales de synthèses et d’analyses, chimie industrielle, ingénierie des polymères…)
  • Environnement : formation relative aux aspects environnementaux (chimie durable, sciences du sol, qualité de l’air, toxicologie environnementale, procédé de valorisation des sous-produits….).

Les stages

Deux périodes de stages en bloc 3 sont organisées dans des laboratoires universitaires ou industriels. Le premier stage de 10 semaines est sélectionné dans le domaine de l'option choisie par l'étudiant, le second stage de 8 semaines dans un autre domaine de la chimie.

Les étudiants qui le souhaitent peuvent réaliser leurs stages à l'étranger via un projet Erasmus.

Contact stage : stages.chimie@vinci.be

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

  • Type de séjour : Formation ou stage
  • Destination(s) pour un séjour d'étude : Québec
  • Destination(s) pour un stage : Dublin (stage en recherche)
En savoir plus sur l'international à Vinci

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

Le chimiste travaille généralement dans une équipe scientifique pluridisciplinaire.

Travailler où ?

Le diplômé pourra travailler dans différents domaines industriels :

  • industrie chimique ;
  • pharmaceutique ;
  • pétrochimique ;
  • agro-alimentaire ;
  • industrie des polymères ;
  • contrôle qualité et de l’environnement …

Mais aussi dans

  • des centres de recherche et de développement scientifique, ;
  • des services publics et de contrôle qualité, ;
  • la vente d’appareils d’analyse.

Poursuivre la formation ?

Le diplômé en chimie a la possibilité, selon certaines conditions, de poursuivre son cursus par :

Un master

  • Sciences chimiques ;
  • Sciences biochimiques ;
  • Sciences biomédicales ;
  • Bio-ingénieur ;
  • Ingénieur industriel.

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certaines unités d’enseignement d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi.

Conditions de la VAE

Moments d'info & contact

Voir l’agenda complet

Contact