Bachelier, 3 ans

Biologie médicale

Santé
#PaulLambin
Campus :
Voir la brochure
Biologiemedical

En bref

Un métier au service de la santé, où le travail d’équipe est au cœur des progrès rapides de la science et des technologies.

Les points forts du bachelier en biologie médicale

  • Des laboratoires équipés d’un matériel moderne et performant.
  • Un partenariat fort avec l’UCLouvain : interventions des professeurs de l’université, participation des étudiants à la recherche scientifique dans les laboratoires de l’UCLouvain.
  • Un encadrement pédagogique spécifique pour les étudiants du bloc 1 : soutien par des conseillers pédagogiques, cours de renforcement dans certaines matières, etc.
  • Des stages nombreux et diversifiés en biologie clinique et en recherche biomédicale.

Bon à savoir

La première année du bachelier en technologue de laboratoire médical est commune avec le bachelier en chimie. Il est donc possible de se rediriger facilement d’une formation à l’autre, au terme du bloc 1.

Le métier de technologue de laboratoire médical est actuellement en pénurie. Il y a de nombreuses possibilités d’emploi à la fin de la formation.

Le métier de technologue de laboratoire médical

Être technologue de laboratoire médical, c'est utiliser les ressources des sciences biomédicales et les progrès des technologies pour comprendre le fonctionnement du vivant (microbien, animal et surtout humain) et les causes de ses déficiences.

Le technologue de laboratoire médical assure la mise au point, l'exécution et l'interprétation d'investigations menées dans le domaine des sciences biomédicales. Dans les laboratoires, il maîtrise les étapes de préparation des prélèvements ; il contrôle les technologies et le déroulement de l'analyse. Il est capable de valider des résultats et de les interpréter.

Le technologue travaille en équipe, avec des médecins et des biologistes.

Le programme

Programme

3 ans - 180 crédits

La formation en biologie médicale mélange la formation théorique et le savoir-faire pratique. Le travail en laboratoire occupe une place plus importante que dans des études universitaires.

  1. Bloc 1

    Le bloc 1 propose, d’une part, les cours théoriques de base, destinés à fournir une solide assise scientifique (chimie, biologie, physique, mathématique, etc.). D’autre part, des travaux pratiques en laboratoire permettent de rendre ces notions théoriques rapidement concrètes.

  2. Bloc 2

    Les cours théoriques abordent des matières liées aux sciences biomédicales et au fonctionnement du corps humain. Les applications pratiques sont plus proches du travail professionnel.

  3. Bloc 3

    Une grande partie du temps est consacrée aux stages en milieu professionnel et à la rédaction du travail de fin d’études. Des cours plus spécifiques de biologie clinique, des séminaires, un éveil aux problèmes d'actualité et des travaux pratiques spécialisés préparent l’accès à la profession.

Les stages

25 semaines de stage en bloc 3

  • Un stage de 10 semaines dans un laboratoire de recherche universitaire, qui sert de base au travail de fin d’études
  • Trois stages de 5 semaines dans différents domaines de la biologie clinique

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

  • Type de séjour : Stage
    Stages "TFE" en laboratoire de recherche
    Stages "cliniques" en laboratoires d'analyses médicales
  • Destination(s) pour un stage : Allemagne, France, Luxembourg
En savoir plus sur l'international à Vinci

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

Le technologue de laboratoire médical travaille en équipe avec des médecins et des biologistes.

Travailler où ?

Le technologue de laboratoire médical peut travailler dans :

  • les laboratoires de biologie clinique (universitaires ou privés) ;
  • les centres de recherches (universitaires ou privés) ;
  • les laboratoires d’expertise judiciaire ;
  • les services de médecine nucléaire ;
  • l'industrie pharmaceutique
  • l’industrie biotechnologique.

Poursuivre la formation ?

Ce Bachelier prépare principalement à l’entrée dans le monde professionnel. Néanmoins, l’étudiant diplômé a la possibilité, selon certaines conditions, de poursuivre son cursus par :

Un master

  • Sciences biomédicales ;
  • Sciences pharmaceutiques ;
  • Sciences biochimiques ;
  • Bio-ingénieur ;
  • Sciences chimiques ;
  • Ingénieur industriel.

Passerelles , équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certaines unités d’enseignement d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi.

Conditions de la VAE

Moments d'info & contact

Voir l’agenda complet

Contact

etienne.nyssen@vinci.be (chef du département)
02/764.46.86