Sign In

Bachelier en

audiologie

Le bachelier en audiologie est le spécialiste paramédical de l'oreille et de l'audition.

Marie Haps est le seul institut en Communauté française à proposer cette formation.

Le métier

DSC_4329.jpgComme professionnel des soins de l’audition, le bachelier en audiologie exerce ses activités :

  • comme audiologue, attaché à un service nez-gorge-oreille (hôpitaux et consultations privées) aux côtés des médecins spécialistes en oto-rhino-laryngologie, pour assurer la partie technique de l’évaluation fonctionnelle du système auditif et de l’équilibre. Nous parlons alors d’audiologie clinique.
  • comme pédo-audiologiste, membre d’une équipe pluridisciplinaire dans un centre d’audiophonologie pour assurer l’adaptation des prothèses auditives et suivre l’évolution des enfants atteints de problèmes auditifs. Il collabore avec d’autres spécialistes : médecins ORL, logopèdes, psychologues,...
  • comme audicien, le plus souvent dans un centre auditif, pour assurer l’adaptation des prothèses auditives et le suivi des patients, c’est ce que nous appelons l’audiologie prothétique.

L'audiologie est un métier combinant expertise technologique et relation d'aide personnalisée.

L'organisation des études

Le programme de bachelier en audiologie vise à fournir des professionnels polyvalents et compétents aussi bien dans le
domaine de laudiologie clinique (audiologue) que dans celui de l’audiologie prothétique (audicien) avec une approche qui allie à la fois haute technicité et relation d’aide aux personnes.

Le bloc 1 est consacré aux bases de l’audiologie à travers des cours plutôt théoriques. Les sciences et sciences humaines sont abordées sous l’angle de la profession.

Le bloc 2 comprend davantage de cours spécialisés. L’audiologie clinique est approfondie et la formation prothétique est abordée. Des stages eu audiologie cliniques sont prévus 2 jours par semaine.

Le bloc 3 est essentiellement consacré aux stages, en audiologie clinique et en audiologie prothétique (3 jours par semaine), et au travail de fin d’études.

Il y a une grande proximité entre enseignants et étudiants car les activités se passent la plupart du temps en petits groupes, à l’exception de quelques cours donnés en commun avec les étudiants de logopédie dans le bloc 1.

DSC_4356.jpgHoraire de cours

Les cours peuvent être dispensés entre 8h et 19h, du lundi au vendredi, exceptionnellement le samedi matin.

Stages

Les stages commencent au Bloc 2 et deviennent intensifs au Bloc 3. Au départ, ce sont des stages d’observation. Progressivement, des stages de plus en plus actifs donnent l’occasion de mettre en pratique les nouvelles connaissances.

Marie Haps apporte un soin particulier à l’organisation et la supervision des stages en milieu professionnel. L’institut collabore avec un vaste réseau de professionnels partenaires qui accueillent les stagiaires. Les maitres de formation pratique sont également là pour les aider à tirer le meilleur de ces expériences sur le terrain.

Travail de fin d'études

La formation s’achève par la soutenance d’un travail de fin d’études devant un jury composé d'enseignants de l'institut et de professionnels du terrain.

Séjours d'échange

Des échanges sont organisés avec l’université de Valladolid (Espagne) et les universités canadiennes d’Ottawa et de Montréal.

Les débouchés

DSC_4360.jpgAvec le vieillissement de la population et l’exposition aux nuisances sonores, il y a de plus en plus de problèmes auditifs. Les besoins du secteur en professionnels qualifiés sont donc de plus en plus importants. C’est un métier en pleine expansion qui vous offre des possibilités d’avenir.

Vous pouvez travailler comme employé ou sous statut d’indépendant (profession libérale ou commerçant spécialisé).

Les points forts

  • ​l’enseignement du métier est complet : il forme l’étudiant à la réalisation du diagnostic jusqu’à la prise en charge du patient
  • l’équipe enseignante est composée en grande partie de professionnels du terrain
  • Marie Haps dispose d’un laboratoire d’audiologie à la pointe des évolutions technologiques
  • la formation est en évolution constante pour répondre aux besoins du marché
  • l’enseignement est soutenu par de nombreuses activités pratiques : discussions de cas, travaux, séminaires, stages…
  • les aspects psycho-relationnels du métier sont également étudiés, en plus des compétences techniques et scientifiques.
Court
 
Formations
Type Court