Bachelier, 3 ans

Diététique

Santé
#PaulLambin
Campus :
Voir la brochure
Diététique

En bref

Le diététicien allie l’amour de la cuisine et du “bien manger” et un intérêt pour les sciences et les relations humaines.

Les points forts du bachelier en diététique

  • La formation lie étroitement la théorie à la pratique grâce à des études de cas, des exercices pratiques, des mises en situations, ainsi que des laboratoires culinaires, bromatologiques et microbiologiques.
  • Un équipement moderne pour les séances pratiques : laboratoire d’analyse chimique des aliments, cuisine professionnelle de collectivité…
  • Un raisonnement scientifique basé sur la preuve (evidence based practice)

Bon à savoir

Durant la formation, il est obligatoire de goûter à l’ensemble des aliments présentés (sauf allergie alimentaire avérée), qu’importe son régime alimentaire personnel.

Quelle différence entre diététicien et nutritionniste ?

Le diététicien est un praticien de l’alimentation : sa profession est protégée. Grâce à ses connaissances des aliments, des techniques culinaires, de la physiologie et des pathologies liées à la nutrition, il est compétent pour proposer une alimentation appropriée à chacun.

Le nutritionniste développe une connaissance plus théorique des nutriments et des mécanismes de leur utilisation par l’organisme, ce qui l’oriente plutôt vers la recherche.

Le métier de diététicien ou diététicienne

Le diététicien est le seul professionnel paramédical spécialisé dans l’application pratique des bases scientifiques de la nutrition. Il s’intéresse aussi bien à la personne en bonne santé qu’à la personne malade.

Seules les personnes ayant acquis le diplôme de bachelier en diététique ont accès au titre de diététicien et à l’agrément nécessaire à l’exercice de la profession.

Trois domaines d’activité s’ouvrent au diététicien

  • Le diététicien clinique, qui assure la prise en soin nutritionnel et donne des conseils diététiques pour préserver ou améliorer la santé de la personne, que ce soit en institution de soin ou en consultation. Il possède les compétences spécifiques axées sur le diagnostic diététique et l’intervention nutritionnelle et diététique.
  • Le diététicien “Food service”, qui peut être responsable qualité dans des services alimentaires (par ex : cuisines de collectivité d’écoles, hôpitaux ou entreprises). Il peut travailler dans les secteurs de l'industrie alimentaire, de l'hygiène, de la qualité et la sécurité alimentaires (AFSCA).
  • Le diététicien en santé publique, qui est directement concerné par la promotion de la santé et le contrôle des risques liés à l’alimentation. Il participe à des enquêtes épidémiologiques ou des programmes d’éducation. La Pyramide alimentaire en est un exemple.

Le programme

Programme

3 ans - 180 crédits

Lors de la formation, la diététique générale, relative à l’alimentation équilibrée de la personne en bonne santé, évolue progressivement vers une diététique appliquée répondant à des situations particulières ou pathologiques. La démarche de soin diététique forme l’étudiant aux exigences cliniques de la profession.

L’apprentissage des règles fondamentales relatives à l’hygiène, à la sécurité et à la législation alimentaire préparent à la gestion des unités de production alimentaire.

Le cursus vise également à développer les capacités relationnelles et les techniques de communication pour pouvoir s’intégrer dans des équipes de travail et assurer efficacement la promotion de la santé.

La méthodologie de recherche est développée et exploitée lors de la réalisation du travail de fin d’études.

  1. Bloc 1

    L'étudiant acquiert de solides connaissances scientifiques de base. Il s'initie également à la nutrition, à l'alimentation équilibrée, à la technologie des aliments et aux techniques culinaires.

  2. Bloc 2

    L'étudiant aborde des matières plus spécifiques liées à la démarche de soin diététique. Les cours théoriques lui permettent d'appliquer ses connaissances lors des séances pratiques en nutrition et diététique, en microbiologie et en analyse chimique des denrées alimentaires.

  3. Bloc 3

    La majeure partie de l'année est consacrée aux stages en milieu professionnel et au travail de fin d’études. L'étudiant participe à des cours sur des problèmes nutritionnels d'actualité.

Les stages

Une rencontre avec le milieu professionnel dès la première année

Les stages garantissent un contact progressif avec l’environnement professionnel. Ils offrent également l’occasion d’être confronté aux aspects éthiques et déontologiques incluant le secret professionnel, le respect de la profession et d’autrui.

  1. Bloc 1

    2 jours de stage d’observation

  2. Bloc 2

    1 semaine de stage dans 1 des 3 domaines professionnels

  3. Bloc 3

    - 2 stages de 6 semaines dans 2 domaines différents
    - 1 stage de 9 semaines en lien avec le travail de fin d’études

Contact stage : stages.dietetique@vinci.be

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

  • Type de séjour : Formation ou stage
  • Destination(s) pour un séjour d'étude : Erabel (Leuven), Barcelone, Genève
  • Destination(s) pour un stage : France (Lille), Luxembourg, Canada, Afrique
En savoir plus sur l'international à Vinci

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

Selon le domaine dans lequel le diététicien choisit d’exercer, il travaille soit avec des clients ou des patients, soit pour des collectivités ou des organismes de santé publique.

Le diététicien est amené à collaborer avec d’autres professionnels de la santé.

Travailler où ?

Le diplômé pourra travailler dans :

  • des institutions de soins (hôpital, MR, MRS)
  • des centres de consultations
  • des cuisines de collectivité (écoles, crèches, entreprises, etc.)
  • des organismes de contrôle (AFSCA)
  • des organismes de santé publique
  • des instituts de recherche
  • des médias (vulgarisation scientifique autour de la nutrition)
  • des industries agro-alimentaires
  • Etc.

Poursuivre la formation ?

Le bachelier en diététique pourra, selon certaines conditions*, poursuivre son cursus par :

Une spécialisation

Un master

  • Sciences biomédicales
  • Sciences du travail
  • Sciences de la santé publique
  • Management de l'innovation et de la conception des aliments

*Il n'y a pas de passerelle automatique vers ces cursus de master. Il faut introduire une demande de valorisation de crédits acquis afin d'obtenir un programme personnalisé et un accord de la commission pédagogique. Certains crédits devront être pris dans le cursus bachelier de ces formations.

Une formation complémentaire

  • Hypersensibilités alimentaires
  • Pédiatrie
  • Educateur en diabétologie

Des formations continues

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou d'admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certains cours d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi.

Conditions de la VAE

Moments d'info & contact

Contact

Renseignements administratifs : accueil@vinci.be

Responsable du département :