Une semaine internationale pour le département chimie

Article
Semaine internationale chimie groningen

Publié le par Alba Vanhaelen

#sciences&techniques #chimie #international

Proposer une expérience internationale à tous les étudiants. Le département chimie en collaboration avec les relations internationales l'a fait en choisissant un thème crucial : la chimie verte et durable.

L'initiative à la base de cette international week émane d’un souhait d’élargir l'expérience des étudiants car toutes et tous n’ont pas l’occasion, la possibilité ou les moyens de partir en mobilité (Erasmus +, stages à l'étranger) durant leur bachelier à la Haute Ecole. C’est pourquoi, depuis 3 ans, le département Chimie propose à ses étudiants de participer à une semaine internationale. Depuis 2021, le projet est devenu pérenne avec la création d’une unité d'enseignement de 3 crédits.

Une semaine internationale propose comme son nom l’indique, 5 jours d’activités avec d’un côté, des étudiants de la Haute Ecole qui se rendent dans les écoles et universités partenaires et de l'autre, des étudiants accueillis à la HE Vinci. Une sorte de semaine d’échanges. Les universités et écoles partenaires sont à ce jour l’UC Leuven-Limburg of UCLL, la Hanze University of Applied Sciences (Groningen) et la Hochschule Niederrhein (Krefeld).

Chaque établissement organise son programme autour d'un thème commun. Les expériences internationales ne tournant pas uniquement autour du travail, les étudiants ont pu profiter d’activités organisées par le Service Relations Internationales pour découvrir les villes, se rencontrer et pratiquer les langues.

Chimie verte et durable

La semaine internationale 21-22 mettait donc à l'honneur la chimie verte & durable en abordant les thèmes  des alternatives au pétrole, des énergies renouvelables, de la valorisation de la biomasse, du recyclage de matériaux, de préservation la qualité de l’air, de l’eau et des sols…

Un thème large et vaste qui prend de plus en plus de place dans le programme de formation en chimie, car comme l’explique Isabelle Nemery, cheffe du département, la chimie est partout et le secteur travaille vigoureusement à trouver et proposer des solutions. D’ailleurs, le programme de cours évolue et ces thèmes sont inclus dans la formation des étudiants.

Qu’en ont pensé les étudiants concernés ?

Pour les étudiants, c'est une semaine particulière, un rythme différent. Il y a d'une part le pédagogique, ils travaillent ensemble sur leurs travaux de laboratoires ou leur projet de groupe. D'autre part, c'est une expérience ludique où ils rencontrent de nouvelles personnes évoluant dans des contextes différents. C’est ce que nous ont expliqué Abdel et Hayat, tous les deux étudiants Vinci en bloc 2.

Personne ne se connaissait vraiment avant d'arriver dans le groupe. On apprenait à se connaître en travaillant ensemble.
Abdel K.

Abdel qui a vécu l’échange à Groningen aux Pays-Bas a particulièrement apprécié le changement de rythme scolaire. Durant la International Week, il a pu oublier un temps les habituels laboratoires de la HE Vinci pour des visites de terrain dans les environs de Groningen.

"On a travaillé en petits groupes mais, pas comme on travaille ici. On est parti dans un site avec des usines. Pour les travaux de groupes, ce sont des personnes des entreprises visitées qui nous ont donné les thèmes. On gérait aussi notre temps de travail. On avait plus d'autonomie" Abdel K.

Le plus, c'était le programme mais surtout de changer d'environnement. Changer d'habitudes. Même si ce n'est qu'une semaine on revient rechargé.
Hayat B.

L’anglais prend le pas sur le néerlandais

Comme tout dépend également de la destination, l’expérience a été un peu différente pour Hayat qui a passé la semaine à Louvain. Contrairement à Abdel, la pratique en laboratoire a été au centre de sa semaine, mais cela a fait naître un intérêt à découvrir des autres méthodes d’apprentissage, du matériel différent…et surtout pratiquer son anglais. Bien qu’Abdel et Hayat soient tous les deux partis dans des écoles néerlandophones, force est de constater que l’usage de l'anglais prend le dessus.

«Je pense qu'ici je n'osais pas trop [parler anglais]. Là-bas, je n’avais pas le choix, même si je faisais des fautes j'étais obligée de parler/communiquer. Ça m'a permis d'être plus à l'aise. » Hayat B.

Pour résumer, les avantages d’une expérience internationale sont le changement d’environnement, de rythme, d’habitudes, les rencontres, les déblocages linguistiques…qui permettent de revenir en forme à la Haute Ecole avec qui sait, des envies de repartir un jour pour un séjour plus long ou continuer des études à l’étranger.

La International Week en chimie a de beaux jours devant elle. En effet, les quatre partenaires actuels vont probablement en accueillir un cinquième : l'IUT-Montpellier-Sète.