David Bertrand

Métier(s)
Prof de psychologie et d'arts martiaux
Département VINCI
Educateur spécialisé
Portrait
Davide 14

Publié le par Caroline Pauwels

#Sciences humaines & sociales #psychologie

Il a la démarche fluide et cadencée des sportifs de haut niveau et le regard vif des gens toujours prêts à saisir la balle au bond. David Bertrand enseigne à la Haute Ecole Léonard de Vinci et en dehors. Pédagogue dans l'âme, la vulgarisation scientifique et la transmission de ses passions sont devenues ses marques de fabrique, dans un auditoire ou sur un tatami. Par le travail du corps et du mental, David partage avec la jeunesse son goût d'apprendre et de comprendre. Toujours avec le sourire.

CARTE D'IDENTITE :

  • Rôle à la HE Vinci Maître assistant en psychologie, département Educateur spécialisé en activités socio-sportives
  • En dehors Prof d'arts martiaux à la Jeet Academy + globe trotteur
  • Signe distinctif Mes chemises bleues ... d'après mes étudiants (rires)
  • Coup de cœur du moment "La sagesse de la pieuvre" ( "My Octopus Teacher", documentaire de Pippa Ehrlich et James Reed, sorti en 2020 sur Netflix et primé aux Oscars). J'ai été très touché par ce documentaire sur l'intelligence animale et la relation avec l'homme. Après l'avoir vu, j'ai voulu approfondir le sujet (le comportement des pieuvres), et j’ai fait une série de recherches pour ensuite écrire un article de vulgarisation scientifique dans "La Libre Belgique".
  • Rêve d'enfance Aller observer les gorilles sauvages en RDC (c'est fait), et jouer dans un film d'arts martiaux (ce n'est pas encore fait ... mais qui sait ? ;)
  • Quelque chose d'insoupçonné vous concernant J’aime sortir et faire la fête... content que les bars aient réouverts ! (rires)
J'ai toujours voulu être prof. Depuis l'adolescence, j'ai cette envie de transmettre et de rendre le savoir accessible.
-

VMag – Bonjour David. Pouvez-vous nous parler de votre métier d’enseignant ?

DB – J'ai toujours voulu être prof. Depuis l'adolescence, j'ai cette envie de transmettre et de rendre le savoir accessible. Etudier, rédiger, synthétiser et partager sont des choses que j'ai toujours aimé faire.

VMag – Depuis quelques temps, vous partagez également votre expertise dans la presse, belge et internationale. Comment en êtes-vous arrivé là ?

DB – Tout a commencé avec des articles que je postais sur Facebook. J'écrivais alors sur les sujets qui me touchent : les droits humains et les questions de racisme, l'écologie et le sort des animaux. Cela me permettait de mettre en lien mes différentes casquettes théoriques pour mettre en avant le respect de l'Humain, et en particulier des plus faibles.

Pour être plus précis, mon envie d’écrire a commencé par un post que j’avais publié sur Facebook suite à ma visite dans la Jungle de Calais en 2015 et qui a été liké et partagé de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Ça a été le point de bascule pour moi. Je me suis dit : "ok, c'est bon, je peux y aller et partager plus amplement mes réflexions." La machine était lancée. J'ai commencé par un premier article sur l'affaire George Floyd, et s'en sont suivi une quinzaine d'articles de vulgarisation scientifique dans six journaux différents, dont « Le Monde » et le « Huffington Post ».

Evidement, tu te demandes toujours si tu es capable de faire des choses. Je doute de moi, beaucoup, mais cela ne m'empêche jamais d'essayer, de prendre des risques et d'y aller.
-

VMag - De quoi traitent exactement vos articles ?

DB – De psychologie humaine et animale au sens large, et notamment de psychologie sociale, c’est un de mes domaines de prédilection. L'étude des stéréotypes, et des "erreurs de jugements" … que nous faisons tous tout le temps. C'est passionnant à analyser et à décrypter. Le but est toujours le même : développer une vision plus juste et plus nuancée des comportements et des événements. Je me suis toujours intéressé à l'actualité et j'essaye de déceler, à l'aide du prisme de la psychologie, les mécanismes qui sous-tendent nos comportements individuels et nos fonctionnements sociétaux. En ce moment c’est plus que nécessaire ...

Faire réfléchir les gens au-delà des opinions et des préjugés, c'est ça le rôle d'un prof selon moi.
-

VMag – Il y a donc l'écriture, d'un côté, mais aussi la vidéo depuis peu. Une autre façon de transmettre vos réflexions ?

DB – Oui, en effet. J'ai réfléchi pendant deux ans à ce projet de vidéos, parallèlement à mes articles dans la presse. Et c'est le premier confinement qui m'a permis de sauter le pas. J'ai créé ma chaine Youtube, "Prof de psycho" avec un format vidéo de 6 à 8 minutes, ce qui me permet de traiter d'un sujet en particulier, d'aborder le contenu en profondeur tout en fournissant des sources et des références scientifiques. Par exemple, j'ai traité de la procrastination, des bienfaits du sport, ou encore des bienfaits des animaux de compagnie sur le comportement humain. Au final, mes articles et mes vidéos procèdent de la même démarche : vulgariser et exemplifier un savoir théorique, sous deux formes médiatiques complémentaires. Evidemment c'est aussi un moyen de sortir des salles de cours et de toucher un public plus large. Ce qui est très enrichissant, c'est l'échange qui se crée, le lien avec mes cours et mes étudiants. Leurs retours, leurs commentaires et leurs questions alimentent mes vidéos et mes articles, et vice-versa.

Parler devant une caméra et parler devant un auditoire, ça n'a rien à voir. C'est aussi ça l'exercice, et c'est un réel apprentissage pour moi. Comme quoi, un bon prof est aussi un éternel étudiant.
-

VMag - La chaine a bien démarré. Que peut-on vous souhaiter pour la suite ?

DB - Forcément, un de mes objectifs principaux est de continuer à faire le lien entre pratique sportive, psychologie et enseignement. Et d'expliquer comment la psychologie peut aider les enseignants à améliorer leur pratique. Dans un second temps, j'aimerais aussi inviter d'autres experts sur ma chaîne : des chercheurs, des profs, ... bref mettre en avant des travaux qui gagnent à être connus dans les domaines de la psychologie. Donner la paroles aux experts et, surtout, rendre leurs propos et leurs réflexions accessibles à tous.

En savoir plus ...

Si vous souhaitez découvrir plus en détail le travail et les publications de David Bertrand, c'est par ici.