Bachelier, 3 ans

Psychomotricité

Santé
#Vinci
Campus :
Voir la brochure
Psychomotricité

En bref

Un métier dynamique qui permet de travailler avec des personnes en difficulté et de comprendre le lien entre le corps et l’esprit.

Les points forts du bachelier en psychomotricité

  • Une expertise reconnue dans le domaine de la motricité.
  • Des collaborations avec des psychomotriciennes et psychomotriciens de renom dans le cadre de conférences et de séminaires.
  • Un travail axé sur le corps et l'expressivité psychomotrice.

Bon à savoir

Etre psychomotricien, c’est s’engager avec son propre corps et son psychisme dans l'accompagnement des bénéficiaires. Dans cette formation, les étudiants apprennent donc à s’impliquer tant émotionnellement que physiquement.
Le bachelier en psychomotricité est reconnu et certifié par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Ministère de l'Enseignement Supérieur). Tout psychomotricien peut pratiquer dans les champs de la prévention, l'éducation ou l'intervention psychomotrice.

Le métier de psychomotricien ou psychomotricienne

Professionnel du bien-être physique, mental, social, relationnel et somato-émotionnel (=qui fait le lien entre le corps et les émotions), le psychomotricien assure un accompagnement global des personnes confrontées à différents types de souffrances psychocorporelles. Il vise l'épanouissement global de la personne et la préservation du lien corps-psyché. Le psychomotricien déploie une méthodologie pour proposer des mises en situation corporelles en utilisant des techniques psychocorporelles, de relaxation, de conscience corporelle, des médias corporels, l’expressivité posturale et gestuelle, le jeu, etc.

Il peut intervenir :

  • à tous les âges de la vie, du nourrisson à la personne âgée en soutenant leur capacité à être, à agir, à habiter leur corps et à se vivre dans une motricité en relation ;
  • dans différents champs d'intervention : éducation, prévention, accompagnement et recherche.

Il peut également contribuer au développement de sa profession en s'inscrivant dans le champ de la recherche appliquée.

Indépendant ou salarié dans une institution, le psychomotricien assure des suivis individuels et/ou collectifs et travaille en interdisciplinarité avec d’autres professionnels.

Le titre de psychomotricien a une reconnaissance dans les institutions subsidiées par l’Agence pour une Vie de Qualité (AViQ), la Santé Mentale et les Maisons de Repos et de Soins (MRS). Des remboursements de séances de psychomotricité sont effectués par certaines mutuelles. A l'heure actuelle, seuls les traitements thérapeutiques (loi du 10 mai 2015) sont réservés à d’autres professionnels des soins de santé (médecins, kinésithérapeutes, etc.).

Le programme

Programme

3 ans - 180 crédits

L'organisation des études s’articule autour de 4 axes essentiels :

  • les sciences fondamentales et bio-médicales : anatomie, pathologie générale et spéciale, analyse du mouvement, biologie…
  • les sciences humaines : psychologie, sciences de l’éducation, approche sociologique du corps…
  • l’art de la psychomotricité : méthodologie, activités corporelles, théorie de la psychomotricité…
  • les activités d’intégration professionnelle : stages, TFE, séminaires
  1. Bloc 1

    Les cours sont consacrés aux fondements de la psychomotricité, des sciences humaines et des sciences fondamentales. Ils permettent de découvrir ce qu’est l’approche corporelle et comment elle s’articule avec les autres matières.

  2. Bloc 2

    Les cours se spécialisent en fonction du public : l’enfant, l’adulte qui présente des déficiences, la personne âgée. Les stages occupent un tiers du programme de l’année.

    Les étudiants peuvent participent également à une activité intégrée en collaboration avec une école : séances de psychomotricité avec des enfants de maternelle.

  3. Bloc 3

    La majeure partie de l’année est consacrée aux stages et à la rédaction du travail de fin d’études. Les cours n’occupent plus qu’un tiers du programme annuel.

    Des séminaires cliniques sont animés par d’experts et des chercheurs en psychomotricité.

Les stages

Une rencontre avec le milieu professionnel dès la première année

  1. Bloc 1

    2 stages d'observation en crèche (20 heures) et en école (35 heures).

  2. Bloc 2

    150 heures de stage d'observation, de coanimation et participation aux prises en charge psychomotrices.

  3. Bloc 3

    380 heures de stage centré sur l'élaboration d'une prise en charge psychomotrice de qualité.

Les stages de bloc 2 et bloc 3 couvrent l’ensemble des tranches d’âge, allant du nourrisson à la personne âgée.

Contact stage : stages.pmo@vinci.be

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

Indépendant ou salarié dans une institution, le psychomotricien assure des suivis individuels et/ou collectifs et travaille en interdisciplinarité avec d’autres professionnels.

Travailler où ?

  • en centre d’accueil de la petite enfance, crèches, prégardiennats, maisons maternelles, consultation ONE ;
  • en milieu scolaire ordinaire ou spécialisé ;
  • en milieu hospitalier ;
  • dans les centres de réadaptation, centres d’accueil pour personnes handicapées ;
  • dans les lieux d’accueil, pouponnières, centres de jour, hébergement ;
  • dans les maisons de repos et de soins ;
  • dans les centres de santé mentale ;
  • dans les services d’aide à la jeunesse.

Poursuivre ta formation ?

Le psychomotricien pourra bénéficier de dispenses dans les cursus suivants :

Un bachelier

Un master

Il n'y a pas de passerelle automatique vers ces cursus de master. Il faut introduire une demande de valorisation de crédits acquis afin d'obtenir un programme personnalisé et un accord de la commission pédagogique. Certains crédits devront être pris dans le cursus bachelier de ces formations.

Des formations continues

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certains cours d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi par le candidat.

Conditions de la VAE

Moments d'info & contact

Contact