Bachelier, 3 ans

Ergothérapie

Santé
#Parnasse-ISEI
Campus :
Voir la brochure
Ergotherapie

En bref

Un métier de santé qui se centre sur la personne et ses besoins en tenant compte de son contexte de vie.

Les points forts du bachelier en ergothérapie

  • Partenariat riche et diversifié avec le monde professionnel, en Belgique et à l’étranger.
  • Proactivité par rapport au développement du métier : innovation et technologie, evidence based et science de l’occupation
  • Un fablab et un laboratoire "de positionnement" qui permettent de reproduire les situations réelles et les lieux de vie quotidienne (cuisine, salle de bain, lieu de travail adaptés)
  • Communication : moteur de la relation thérapeute/patient, la communication est entretenue au quotidien au sein de la relation enseignant/étudiant.
  • Autonomie de l’étudiant : travaux individuels ou en groupe, auto-évaluations, élaboration de projets personnels et travail de fin d’études.

Le métier d'ergothérapeute

L'ergothérapeute, profession actuellement en demande, s’attache au développement et au maintien de la capacité d’agir.

En considérant la personne comme actrice de l’intervention thérapeutique, l’ergothérapeute est amené à proposer des activités de la vie quotidienne, concrètes, ludiques, productives ou d’expression. Il analyse et/ou adapte l'environnement (domicile, lieu de travail...) et/ou il utilise des appareillages spécifiques tels que des orthèses ou des aides techniques.

En vue d’améliorer la santé et la qualité de vie de la personne, l’ergothérapeute s’appuie sur les techniques et connaissances les plus récentes pour poser son diagnostic occupationnel et accompagner de la façon la plus appropriée.

L'ergothérapeute travaille en équipe au sein d’institution de santé ou en libéral avec ou sans nomenclature INAMI.

Le programme

Programme

3 ans - 180 crédits

  1. Bloc 1

    L’accent est mis sur les fondements de l’ergothérapie, ses principes, ses concepts, ainsi que le fonctionnement de la personne, ses structures et son développement à travers les âges

  2. Bloc 2

    L’étudiant apprend à concevoir et à proposer des activités significatives en lien avec le cadre et les habitudes de vie du patient, via l’élaboration d’un plan d’intervention. Pour ce faire, il agit sur les contraintes et les ressources de l’environnement physique et social.

  3. Bloc 3

    Les stages et le travail de fin d’études permettent d’expérimenter une démarche rigoureuse et réflexive en vue d’analyser les pratiques au regard de la théorie. L'étudiant peut dès lors se situer dans la profession et déterminer progressivement son projet professionnel.

Les stages

Les stages sont répartis tout au long des 3 blocs ce qui permet un progressivité d’intégration du processus d’intervention en ergothérapie.

  1. Bloc 1

    Une semaine d’immersion pour un premier contact avec le milieu professionnel

  2. Bloc 2

    Deux périodes de stages de 3 et 5 semaines

  3. Bloc 3

    Intégration professionnelle de 4 périodes (5 à 6 semaines) dans différents milieux professionnels

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

  • Type de séjour : Formation ou stage
  • Destination(s) pour un séjour d'étude : L'Université Laval à Québec (Canada), la Haute Ecole de Travail Social et de la Santé à Lausanne (Suisse), la Universidad Catolica de Valencia (Espagne), la Universidad de Chile à Santiago (Chili)...
  • Destination(s) pour un stage : Toutes les destinations sont possibles si le lieu de stage est intéressant et apporte une plus value au parcours de l'étudiant en mobilité.
En savoir plus sur l'international à Vinci

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

L’ergothérapie s’adresse à toute personne ou groupe qui présente des difficultés en matière d’indépendance et/ou d’autonomie dans la réalisation des activités quotidienne. Cela va de la petite enfance jusqu’à la fin de vie.

Travailler où ?

L’ergothérapeute travaille au sein d’une équipe pluridisciplinaire et exerce en libéral ou salarié dans différentes structures telles que :

Les hôpitaux, les unités spécialisées, les centres de rééducation ou de revalidation, les centres pour enfants handicapés ou avec troubles du développement, les maisons de repos et de soins, les maisons médicales, le milieu carcéral, les services d'accompagnement, les entreprises de travail adapté, les centres de jour, les centres de recherche technologique (conception d'appareillage).

Enfin, l'ergothérapeute peut occuper un poste de conseiller auprès des mutuelles, des instances publiques, des milieux de travail, des milieux scolaires et en matière d'ergonomie.

Et après ?

Le diplômé pourra, selon certaines conditions*, poursuivre son cursus par :

Un master

- Sciences de la santé publique
- Sciences du travail
- Science de l’occupation (Suisse)
- Ergothérapie (France, Flandre)

*Il n'y a pas de passerelle automatique vers ces cursus de master. Il faut introduire une demande de valorisation de crédits acquis afin d'obtenir un programme personnalisé et un accord de la commission pédagogique. Certains crédits devront être pris dans le cursus bachelier de ces formations.

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certaines unités d’enseignement d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi.

Conditions de la VAE