Bachelier, 3 ans

Podologie - Podothérapie

Santé
#Parnasse-ISEI
Campus :
Voir la brochure
Podologie

En bref

Un métier d’expertise dans le domaine paramédical qui vous permettra de développer votre habilité pratique.

Les points forts du bachelier en podologie-podothérapie

  • Les étudiants se créent un réseau en participant à des congrès professionnels en Belgique et à l’étranger.
  • La Haute Ecole offre des équipements modernes à la pointe de la technologie : couloir de marche, plateforme de force, laboratoire de soins, outils de conception de semelles assistée par ordinateur, scanner, machine à commande numérique...
  • L’initiation à ces dernières avancées technologiques fait partie du cursus.
  • La HE Vinci fait partie du réseau ENPODHE (réseau européen d'échange et de collaboration entre les institutions d'enseignement supérieur en podologie). La HE Vinci a organisé la conférence européenne annuelle en 2019.


Bon à savoir

Existe-t-il une différence entre podologue et pédicure ?

Oui, le diplôme de podologue est obtenu après 3 années d’études et est reconnu comme paramédical. Contrairement aux pédicures, le podologue dispense des actes spécifiques de soins, remboursés par l’INAMI.

Il a un rôle clé dans la prise en charge de pathologies du membre inférieur et ceci dans un esprit d’équipe pluridisciplinaire avec le kinésithérapeute, le médecin physique, le diabétologue, …

Le métier de podologue-podothérapeute 

Le podologue-podothérapeute est le spécialiste paramédical du pied, des membres inférieurs et de leurs pathologies. Il exécute tous les actes relatifs aux soins des pieds et à la fabrication d'orthèses :

  • l'analyse du mouvement et de l'équilibre ;
  • la correction de troubles de la marche ;
  • la conception et la fabrication sur mesure de semelles et d’appareillages spécifiques sur mesures ;
  • la formulation de conseils de chaussage ;
  • les soins d'hygiène et de confort du pied chez des patients souffrant d'anomalies, d'infection, de maladie ou de blessures aux pieds ;
  • appareillages spécifiques sur mesures pour corriger des déviations d’orteils et d’ongles.

Le podologue vise le bien-être de ses patients qu'ils soient de jeunes enfants, des adolescents, des personnes âgées ou des sportifs.

Tout au long du cursus, l'étudiant est amené à développer ses qualités relationnelles, ainsi que ses compétences de gestion et de collaboration, indispensables au métier.

Le programme

Programme

3 ans - 180 crédits

La formation s’articule autour de 4 axes :

  • L’axe "Professionnel praticien" : l’étudiant y apprend à maîtriser toutes les démarches liées à une consultation de podologie : l’étude théorique du corps humain et des sciences biomédicales au sein de la pratique podologique, ses méthodes d’investigation et ses traitements, la biomécanique (analyse de la marche, pressions plantaires, conceptions de semelles…) et la chiropodologie (soins, traitements de la peau et des ongles, fabrication d’orthèses…) à travers les domaines particuliers d’interventions.
  • L'axe "Professionnel réflexif" développe la capacité à se remettre en question, à analyser et critiquer ses pratiques, et à les mettre en perspectives avec la théorie et l'évolution du métier
  • L’axe "Gestion" donne les outils pour gérer un cabinet dans tous ses aspects (financier, gestion de la patientèle, législation sociale, communication…).
  • L’axe "Développement identitaire" rassemble les activités qui permettent à l’étudiant de définir son projet professionnel grâce aux contacts avec le terrain.
  1. Bloc 1

    Etude de l’homme sain dans son modèle bio-psycho social

  2. Bloc 2

    Etude de l’homme pathologique dans son modèle bio-psycho social

  3. Bloc 3

    Développement des compétences acquises à travers les stages et mises en situation en tenant compte du modèle bio-psycho social
    Des unités optionnelles peuvent être choisies pour personnaliser son cursus.

Les stages

2 à 3 jours par semaine de pratique sur le terrain à partir du bloc 2

Les stages représentent plus de 25% de la formation. Ils sont effectués dans différents milieux professionnels.

  1. Bloc 1

    Stage d'immersion (4 jours)

  2. Bloc 2

    3 semaines de stages

  3. Bloc 3

    4 périodes de 5 à 6 semaines de stages

Etudier à l'étranger

A la Haute Ecole Léonard de Vinci, chaque étudiante et chaque étudiant a la possibilité de partir étudier ou se former sur le terrain à l'étranger. Selon le département concerné, différentes destinations et types de séjours sont envisageables.

Et après ?

Travailler avec et pour qui ?

Le podologue peut travailler aussi bien avec des patients enfants qu’adultes.

Selon le domaine dans lequel il travaille, il peut collaborer avec des médecins, des kinésithérapeutes, ou d’autres professions paramédicales au sein d’équipes pluridisciplinaires.

Il est amené à traiter les patients diabétiques de type 2 qui bénéficient d'un remboursement de consultation.

Le podologue peut travailler comme indépendant ou salarié.

Travailler où ?

Le podologue peut travailler, le plus souvent sous le statut d’indépendant dans :

  • un cabinet privé ;
  • les centres médicaux (en équipe pluridisciplinaire) ;
  • les hôpitaux (notamment les services d’orthopédie et de diabétologie) ;
  • les maisons de repos ;
  • les centres de soins ;
  • les clubs sportifs ;
  • le milieu commercial (représentant, conseiller en running...).

Poursuivre la formation ?

L’étudiant diplômé en podologie-podothérapie a la possibilité, selon certaines conditions*, de poursuivre son cursus par :

Un master

*Il n'y a pas de passerelle automatique vers ces cursus de master. Il faut introduire une demande de valorisation de crédits acquis afin d'obtenir un programme personnalisé et un accord de la commission pédagogique. Certains crédits devront être pris dans le cursus bachelier de ces formations.

Des spécialisations

  • Posturologie
  • Podologie du sport
  • Educateur en diabétologie

Des formations continues

Passerelles, équivalences & VAE

Les études antérieures peuvent être valorisées lors d'une inscription à une nouvelle formation de la HE Vinci ou dans un autre établissement. Cela peut prendre la forme d'une valorisation des crédits acquis ou de passerelles ou admissions personnalisées.

Valorisation des crédits acquis au cours d'études supérieures

Dans certaines conditions, l'étudiant peut être dispensé de certains cours d'une année d'études supérieures suivie en Belgique ou à l'étranger. Les matières doivent être d'importance ou de nature équivalente à celles qui figurent au programme de la formation choisie. Une demande de valorisation de crédits acquis doit être introduite dans chaque département selon les modalités fixées.

Plus d'info : enseignement.be

Valorisation des acquis de l'expérience (VAE)

La valorisation des acquis de l'expérience (VAE) permet à des adultes souhaitant reprendre des études supérieures d’obtenir des dispenses, une réduction de la durée des études ou un accès aux études (premier ou deuxième cycle, sans en remplir les conditions d'accès) sur base d’une expérience professionnelle et/ou personnelle valorisable. Ce mécanisme permet d’alléger le programme de formation choisi par le candidat.

Conditions de la VAE

Moments d'info & contact

Voir l’agenda complet