Sign In

Bachelier en

psychomotricité

​​​​​​​​​​​​​​​La ​procédure​ d'in​s​​​cription pour 2017-2018 est ouverte. 

Juin 2017​​​​ - ​Communiqué de la Haute école Léonard de Vinci

​     - Informations actualisées de l'ARES​​​

​​​​​​​​​​​​​​​​​​La formation de bachelier en psychomotricité est co-organisée au sein de la HE Léonard de Vinci par deux instituts : l'Institut libre Marie Haps et le Parnasse-ISEI, reconnus pour leur expertise dans les domaines de la psychomotricité, de la psychologie et de la motricité. 

Le bachelier en psychomotricité est une formation, d’une durée de 3 ans. 

Le métier

 

Dans quels domaines le psychomotricien exerce-t-il ? 

Le psychomotricien intervient dans les champs de l’éducation, de la prévention, de l’accompagnement et de la recherche. Il contribue au développement global de la personne, du nourrisson à la personne âgée. 

 
Ce professionnel du bien-être physique, mental, social et relationnel assure un accompagnement holistique des personnes confrontées à différents types de problèmes psycho-corporels. Il intègre les fonctions cognitives, affectives et motrices dans la capacité à être et à agir de l’individu. 

 

Quelle est la méthodologie spécifique du psychomotricien ? 

Il met en œuvre une méthodologie de l’observation, évalue la dynamique psychomotrice, réalise son intervention et en assure le suivi.
Par ses compétences méthodologiques et relationnelles, il propose des mises en situations corporelles. Celles-ci favorisent l’épanouissement global, préservent et soutiennent le lien somato-psychique. 
Le psychomotricien entre en relation avec le bénéficiaire par des outils spécifiques dont son engagement corporel et le dialogue tonico-émotionnel. Il s’appuie également sur des techniques psychocorporelles, des techniques de relaxation, des médiations corporelles, l’expressivité posturale et gestuelle, l’utilisation du jeu …

 

Le psychomotricien travaille-t-il seul ? 

Qu’il soit indépendant ou salarié dans une institution, le psychomotricien travaille en interdisciplinarité avec d’autres professionnels. 
Il assure des suivis individuels et/ou collectifs.
Il peut également contribuer au développement de sa profession en s'inscrivant dans le champ de la recherche appliquée. 

Organisation des études

​La psychomotricité s'inscrit dans le domaine des sciences de la motricité et la catégorie paramédicale.​

Une modularisation des cours favorise l’articulation des apprentissages avec les réalités professionnelles du psychomotricien. 
 
La formation s’articule autour de 4 axes essentiels: 
  • ​les sciences fondamentales et bio-médicales : anatomie, pathologie générale et spéciale,​​​​​​ analyse du mouvement, biologie… 
  • les sciences humaines : psychologie, sciences de l’éducation, approche sociologique du corps… 
  • l’art de la psychomotricité : méthodologie, activités corporelles, théorie de la psychomotricité…
  • les​ activités d’intégration professionnelle : stages, TFE, séminaires
​​​
L'objectif est d'amener l'étudiant à développer ses compétences au travers d'une formation solide favorisant son évolution personnelle et l'élaboration de son identité professionnelle.

Horaire de cours

Les cours peuvent être dispensés entre 8h et 19h, du lundi au vendredi, exceptionnellement le samedi matin.

Stages

Les stages commencent dès la première année et deviennent intensifs en 3e année. Au départ, ce sont des stages d’observation. Progressivement, des stages de plus en plus actifs vous donnent l’occasion de mettre en pratique vos nouvelles connaissances. 

Les échanges internationaux

Des échanges en bac 3 sont organisés.  

Travail de fin d'études

La formation s’achève par la  présentation d’un travail de fin d’études devant un jury sélectionné parmi les meilleurs professionnels.​​

Les points forts

  • ​​L’expertise de la Haute Ecole Léonard de Vinci dans les domaines de la psychologie, de la motricité et de la psychomotricité
  • Un programme construit sur des unités d’enseignement qui vise 
    • ​​le développement de compétences professionnelles,
    • l’intégration de ces compétences par la mise en commun d’activités d’apprentissage,
    • l’expérimentation de sa propre dynamique psychomotrice, …
  • ​​Une étroite collaboration avec le milieu professionnel et les lieux de stage
  • Une équipe d’enseignants constituée de spécialistes de leur discipline et de psychomotriciens en activité​

 

Les débouchés

La psychomotricité est un domaine en plein essorLe psychomotricien peut exercer dans différents secteurs d’activités, en qualité d’indépendant ou intégré dans un centre ou une institution :

 

  • ​centre d’accueil de la petite enfance, crèches, prégardiennats, maisons maternelles, consultation ONE ;
  • en milieu scolaire ordinaire ou spécialisé ;
  • en milieu hospitalier ;
  • dans les centres de réadaptation, centres d’accueil pour personnes handicapées ;
  • dans les lieux d’accueil, pouponnières, centre de jour, hébergement, … ;
  • dans les maisons de repos et de soins ;
  • en santé mentale ;
  • services d’aide à la jeunesse ;
  • tout emploi qui requiert un grade académique de bachelier sans autre spécificité
  • ... ​​

​Autres sources d'informations : 

  • Union professionnelle Belge des Psychomotriciens Francophones : www.upbpf.be​
  • Agence régionale compétente en matière de santé, du bien-être, de l’accompagnement des personnes âgées, du handicap  - AViQ : www.aviq.be​
  • Forum européen​ de la psychomotricité ; pour tous renseignements sur la pratique du métier en Europe :  psychomot.org​
Court
Anglais
Formations
Type Court
Type Long
Spécialisations