François Dutry

Métier(s)
Enseignant dans les départements Coaching sportif, préparation physique et éducateur spécialisé en activités socio-sportives
Portrait
Portrait Francois Dutry FB

Publié le par Anne Mélery

#Vinci

Ne vous fiez pas à son calme apparent ! Sous sa grande maîtrise de lui-même, François Dutry déborde d’énergie et de projets les plus fous. Cet enseignant de la Haute Ecole Léonard de Vinci a l’habitude des doubles casquettes. Aujourd’hui, il mène à la fois ses activités d’enseignement et l’organisation de l’Ultra Challenge 2022.

Bonjour François, pouvez-vous nous en dire plus sur votre parcours avant votre arrivée à Vinci?

Je suis de la même promo que Xavier Flamme, également enseignant à la Haute Ecole. Nous avons été diplômés ensemble du Bachelier Educateur Spécialisé en activités socio-sportives en 1998. Ensuite, pendant plus de 10 ans, j’ai mené une double carrière, mêlant à la fois des activités dans le domaine du coaching sportif et mental et celles de commercial en diététique et nutrition pour les sportifs. Ces jobs m’ont incité à me former de manière continue, par exemple par rapport à la cohésion ou à la dynamique d’équipe, aux neurosciences, à la méditation, à la cohérence cardiaque, etc. Investiguer et utiliser ces nouveaux outils dans ma pratique m’a toujours intéressé.

Pourquoi avoir fait le « grand saut » dans le monde de l’enseignement ?

Je pense que j’étais allé au bout de cette carrière-là. Et j’avais envie de transmettre ce que j’avais pu expérimenter. D’une certaine manière, ce n’est pas très éloigné de ce que j’ai toujours fait : dans les activités de coaching, on est déjà dans une démarche de formation et d’accompagnement.

Avec mes activités à Vinci [méthodologie pédagogique de coaching, tutorat en psychologie, accompagnement de projets intégrateurs, supervision de stage, etc.], la boucle est bouclée : monde sportif et formation se rejoignent, pour ma plus grande satisfaction.
François Dutry

Parlez-nous de votre projet actuel, l’Ultra Challenge. En quoi ça consiste ?

C’est un pari un peu fou ! Une série de défis sportifs personnels, le tout au profit de la Fondation contre le cancer. Quatre événements majeurs : la conquête des Ardennes (randonnée cycliste de 457 km), l’Ultra Tour des Sources (randonnée pédestre de 157 km), l’Ironlakes (triathlon Ironman en relais) et le Relais pour la Vie de Charleroi (100 km de marche en 24h). Le point de départ du challenge est donné lors des 20 KM de Bruxelles, afin de donner aux défis le plus de résonnance possible. Le but, ce jour-là, est de former la plus grande équipe, si possible plus de 2000 participants !

Dès que j’ai annoncé mon intention de me lancer dans ce challenge, certains proches m’ont dit qu’ils viendraient marcher ou rouler avec moi quelques minutes, heures ou jours pendant l’un ou l’autre des défis. J’ai décidé d’aller plus loin, en invitant tous ceux qui le souhaitaient, à me rejoindre dans la plus grande équipe des 20 km de Bruxelles
François Dutry

Sacrés défis ! Expliquez-nous ce qui vous a motivé à les entreprendre ?

J’ai été touchés par plusieurs décès de personnes proches suite à des cancers. Cette situation a réveillé en moi une pulsion de vie. Cela m’a incité à continuer à faire à fond ce que j’aime : être sur mon vélo, marcher, courir. J’ai besoin de me sentir vivant, de sentir l’adrénaline monter, de vibrer d’émotions. Participer à ces événements sportifs, à titre individuel, va me permettre de me secouer, de me dépasser, d’aller chercher et trouver mes propres ressources. Dans le passé, j’ai déjà fait beaucoup d’ULTRAS mais c’était pour la compétition, pour se mesurer aux autres. J’avais envie de quelque chose de plus doux, de bienveillant par rapport à moi-même. La recherche de dépassement est plus introvertie, elle s’inscrit dans la durée.

Ça, c’est le défi personnel … Mais vous parlez aussi d’une dimension sociétale ?

En effet. Je me suis demandé si je ne pouvais donner un autre sens à ces défis sportifs. C’est là que j’ai fait le choix d’aider la Fondation contre le cancer, grâce aux financements supplémentaires (sponsoring d’entreprises, dons de particuliers). La volonté est aussi de mettre un coup de projecteur médiatique sur l’importance de la prévention des cancers en encourageant chacun(e) à bouger plus, manger plus sainement et à se protéger des rayons UV. Dans ce contexte, je serai l’Ambassadeur Sportif des Relais pour la Vie en Wallonie (Mons, Tournai, Charleroi, Namur, Liège, Braine) et à Bruxelles.

Vous invitez les membres de la Communauté Vinci à soutenir votre projet. Comment faire concrètement ?

L’idée est de créer un enthousiasme autour de l’Ultra Challenge 2022. Chacun pourra suivre la réalisation des défis sur les réseaux sociaux.

Mais, dans un premier temps, c’est surtout en m’aidant à monter la plus grande équipe de l’Histoire des 20 KM. Venez courir ou marcher avec moi, le dimanche 29 mai dans l’équipe Ultra Challenge 2022, au profit de la Fondation contre le cancer !

Quand l’Ultra Challenge 2022 sera fini ? Cela ne s’arrêtera pas ! J’ai déjà en tête l’édition 2023.
François Dutry

Inscriptions 20 KM de Bruxelles, avant le 10 mai 2022

  • Possibilité de courir ou marcher (temps maximum 5 heures)
  • T-shirt offert et nombreux avantages offerts par nos partenaires
  • Inscriptions pour les étudiants HE Vinci : gratuit (avec le soutien du Conseil Social de la HE Vinci)
  • Inscriptions des membres du personnel, membres de la famille, amis
  • Renseignements complémentaires : francois.dutry@vinci.be
  • Si vous êtes déjà inscrit(e) de votre côté aux 20km de Bruxelles, il est possible de transférer votre inscription vers l’équipe Ultra Challenge, au profit de la Fondation contre le Cancer, et de profiter des mêmes avantages. Envoyez un email à Francois Dutry qui gèrera le transfert.
  • Pour les étudiants Vinci : avec le soutien du Conseil social de la HE Vinci, possibilité de prise en charge des frais d’inscription aux autres activités de l'Ultra Challenge et de certains frais éventuels (par exemple : ravitaillement, activités santé, alimentation saine…). Ceci, sur présentation de notes de frais qui devront être approuvées par la responsable du Service social de la Haute Ecole.