#Conférence

Chimie verte

Chimie verte
par visioconférence
S'inscrire

Les ressources renouvelables pour la chimie : entre enjeux et limites

Jeudi 25 mars de 20h15 à 22h30

Substituer partiellement ou totalement les ressources fossiles dans les schémas industriels de production fait partie des objectifs actuels de développement durable et constitue un challenge technique et économique avéré.

Les ressources renouvelables, parmi lesquelles on retrouve les matières végétales, les déchets organiques, ou le dioxyde de carbone offrent ainsi des possibilités pour la conception de solutions énergétiques (incluant les carburants), d'intermédiaires pour le secteur chimique ou bien pour la conception de nouveaux matériaux.

Si le grand public et les pouvoirs publics soutiennent sans faille ces initiatives jugées plus respectueuses de l'environnement, il convient de s'interroger sur le bien-fondé technique et économique de ces schémas de production alternatifs.

Pourrons-nous un jour nous passer du pétrole ? Pourrons nous concevoir des produits identiques à ceux que nous connaissons à partir de végétaux ? Est-ce que nos voitures et avions seront un jour alimentés par nos déchets organiques ? Quelles sont les limites et opportunités dans l'utilisation de ces matières renouvelables ?

Intervenante

Aurore Richel, Docteur en Chimie de formation. Elle est actuellement Professeur Ordinaire à l’Université de Liège. Elle est spécialisée dans la recherche et l’enseignement en lien avec la chimie des ressources renouvelables et la chimie verte.

Tarifs

  • tarif plein: 5€
  • étudiants Vinci : 2,50€
  • gratuité pour les membres du Centre de Formation Continue en ordre de cotisation ainsi que les membres du personnel de la HE​

Inscription indispensable ici