Sign In

Julie et Jean-Pierre

Techniciens à UCB -Pharma à Braine-l'Alleud


IPL : En quoi consiste votre travail ?

Julie : Dans le cadre de la production d'un nouveau médicament actif dans les maladies telles que l'épilepsie, la maladie de Parkinson, ... j'ai synthétisé des lots de quelques grammes de cette nouvelle molécule au laboratoire, ensuite j'ai adapté la méthode pour l'échelle semi industrielle (100 kg !) Une telle quantité est nécessaire pour tester ce nouveau produit. A cette occasion j'ai découvert que cet aspect semi industriel me fascinait !

Jean-Pierre : Mon travail est différent. Les chercheurs ont souvent obtenu une molécule pharmacologiquement active par des méthodes beaucoup trop sophistiquées pour être portées à l'échelle industrielle. Mon travail contribue à trouver des voies de synthèse plus robustes, plus sûres et moins coûteuses ... un fameux défi ! J'y travaille avec 2 autres techniciens et un responsable d'équipe.

Julie : Je travaille aussi pour un chef de projet et son chef de groupe. Mon travail n'est absolument pas routinier et je suis en relation avec de nombreux autres départements (analyse, production, assurance qualité, ...). Je m'organise assez librement.

Jean-Pierre : Moi, je fais la plupart de mes analyses moi-même, ce qui me permet de tirer des conclusions sur la réaction que j'ai essayée. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de suivre quelques formations spécialisées à l'extérieur.

IPL : Comment s'est passée votre recherche d'emploi ?

Julie : Ma recherche d'emploi ? Le rêve ...J'ai été contactée avant la fin de la 3° année par plusieurs firmes privées et par les laboratoires universitaires où j'avais fait mes stages de dernière année. J'ai pu choisir l'emploi qui me convenait le mieux !

Après deux interviews, je signais mon contrat à durée indéterminée chez UCB !

Jean-Pierre : J'ai vécu quasi le même scénario ! Je n'ai fait aucune démarche d'embauche. Après une interview et des tests psychotechniques durant une journée d'accueil organisé par UCB pendant ma 3ème année, j'ai été contacté pour passer d'autres interviews, et ils m'ont appris début mai que j'étais engagé et que je commençais mi-juillet. J'ai donc signé mon contrat avant que j'obtienne concrètement mon diplôme !

IPL : Ce travail répond-il à vos attentes ?

Julie : Ce travail me plaît parce qu'il me permet de faire des choses différentes, de ne pas toujours rester à ma paillasse au labo. De plus, j'ai vraiment trouvé quelque chose que j'adore faire, c'est le semi industriel ! Avoir sa campagne « semi » c'est vraiment l'aboutissement du travail réalisé.

Jean-Pierre : Ce travail me plait énormément car je pratique tous les jours de la chimie organique au labo. Nous faisons beaucoup de chimie exploratoire (recherche de voie de synthèses, synthèse d'impuretés, utilisation de diverses techniques d'analyses et de purifications...). Malgré quelques désagréments liés à l'abondante paperasse lorsque l'on travaille à plus grande échelle : on doit alors suivre les normes « GMP».

 
Formations
Type Court
Spécialisation