Sign In

L'institut et son histoire

​L'ECAM est implantée depuis 2011 à Woluwe-Saint -Lambert, mais c'est le résultat d'un long parcours dans le temps et dans la formation d'ingénieur.

C'est en 1898 qu'est fondée l'une des premières écoles professionnelles de Bruxelles : l'École Notre-Dame du travail. Elle se développe et devient l'École professionnelle des métiers axée principalement sur le laboratoire et l'atelier.

En 1905, une section supérieure s'ajoute aux sections existantes pour former en trois années d'études des « brevetés ». L'établissement prend le nom d'École centrale des arts et métiers : L'ECAM est née.

Après 1915, à cause de la guerre, l'Institut technique supérieur est le seul à être maintenu ; il est transformé en une école d'ingénieurs par l'adjonction d'une quatrième année d'études. C'est alors la première institution qui forme des ingénieurs "Arts & Métiers" en Belgique.

Ce modèle trouve son origine dans les Ecoles d'Arts et Métiers françaises. Afin de s'adapter davantage aux besoins de la société, ces Ecoles ont pris l'initiative de former des ingénieurs orientés essentiellement vers le concret.

L'ECAM s'adapte ensuite à l'évolution de la législation :

  • 1933 : la loi impose le titre d'ingénieur technicien ;
  • 1977 : la loi crée le grade et le diplôme d'ingénieur industriel de niveau universitaire organisé en 4 ans : un premier cycle de 2 ans délivrant le grade de candidat ingénieur industriel et un second cycle de 2 ans, la licence, conférant le titre d'ingénieur industriel.

Deux sections sont alors organisées : l'électromécanique et l'électricité option électronique. Peu après, une troisième section est créée : la construction.

C'est en 1978 qu'est proclamée la première promotion d'ingénieurs industriels en électromécanique et en électricité option électronique, puis en 1979 la première promotion d'ingénieurs industriels en construction.

En 2000, l'école prend le nom de ECAM institut supérieur industriel et crée une ASBL associée gérant son patrimoine : le Centre de promotion de l'école centrale des arts et métiers.

Enfin, le décret de Bologne en 2004 annonce la prolongation de la durée des études à 5 ans : un premier cycle de 3 ans délivrant le titre de bachelor en sciences industrielles et un second cycle de 2 ans correspondant à un grade de master.



L'ECAM est localisée initialement à Saint-Josse, 
avant d'occuper des locaux plus adaptés à ses besoins, 
successivement à Anderlecht en 1909,
à Auderghem en 1926,

 


à Saint-Gilles à la rue du Tir dès 1933,

 Et, pour finir, à Woluwe-Saint-Lambert.

 
Formations
Type Long